Aqueuse ou adipeuse, comment les reconnaitre ?

Une question qui revient souvent dans mes consultations : est-ce-que je fais de la rétention d’eau ou de la cellulite « aqueuse » ?
Avant de pouvoir répondre à cette question, comprenez tout d’abord qu’il existe plusieurs formes de cellulite : la cellulite aqueuse, la cellulite adipeuse et la cellulite fibreuse. La cellulite est une inflammation de la cellule adipeuse. Ces adipocytes gonflés, compressent les vaisseaux sanguins, le système lymphatique et les tissus. Il en survient une déformation des tissus de la peau qu’on appelle « la peau d’orange ».

Regardons ces cellulites plus en détails…

 

Cellulite ou rétention d'eau, 5 conseils de Sébastien Barthoulot pour en venir à bout

La cellulite aqueuse

C’est la cellulite de minces ! Elle est souvent liée à des déséquilibres hormonaux, une mauvaise circulation sanguine et lymphatique. Les femmes qui souffrent de ce type de cellulite ont généralement des problèmes de rétention d’eau et des jambes lourdes.

Rétention plutôt que cellulite: Les conseils de Sébastien Barthoulot

La cellulite adipeuse ou graisseuse

Il s’agit d’une accumulation de graisses dans les cellules. Il faut savoir que certaines cellules sont spécialisées pour récupérer et stocker les graisses superflues qui circulent dans le corps. La quantité de cellules adipeuses dans le corps est définie avant l’âge de 7 ans. Celles-ci vont grossir ou diminuer selon que nous les remplissons ou vidons.

Lorsque la cellule adipeuse se remplit trop, elle va se diviser. Ceci se produit la plupart du temps suite à une alimentation composée d’une trop grande quantité de sucres rapides, transformés, de mauvaise qualité, industriels… et également suite à une alimentation trop grasse.

Malheureusement, grâce à cette division cellulaire, une ou plusieurs nouvelles cellules vont pouvoir se gorger de graisse superflue. Elles vont à nouveau se diviser si trop pleines et former une nouvelle cellule et ainsi de suite… à l’infini.

En effet, l’alimentation va jouer un rôle primordial pour stopper ce processus. Par conséquent, manger plus sain et équilibré, des aliments moins transformés, plus de légumes et moins de sucres vont grandement y contribuer.

La cellulite fibreuse

Finalement la cellulite fibreuse qui installé depuis longtemps (plusieurs années) est la plus douloureuse au toucher et légèrement violacée. Elle est dense, localisée et de plus très difficile à déloger.

Cellulite adipeuse, comment la diminuer
Guide Rétention d'eau

Retrouvez plus de conseils, un programme d’une semaine ainsi que 15 recettes spécifiques dans mon Guide « Anti-Rétention d’Eau ».

 Voici ce que le Guide Anti-Rétention d’Eau couvre: 

  Guide Anti-Rétention d’Eau pour ENFIN comprendre comment se débarrasser de sa rétention d’eau en 7 jours sans diète radicale ni s’épuiser au sport.

Le programme alimentaire de vos 7 jours. 

Des astuces jamais révélées pour accélérer vos résultats. 

5 conseils pour en venir à bout

1. Boire plus d’eau

Démarrez la journée en buvant de l’eau ou idéalement une tisane. Buvez de petites quantités d’eau plus souvent dans la journée et veillez à boire environ un litre à un litre et demi par jour afin que le corps puisse éliminer l’eau « bloquée » dans les tissus.

2. Plus de potassium

Apéros, charcuteries, plats industriels, soupes en brique… cette alimentation trop salée crée un déséquilibre au niveau des cellules. La cellule est composée de potassium au centre et sodium à l’extérieur. Une alimentation salée va augmenter le sodium autour de la cellule et créer un déséquilibre entre sodium et potassium. Le corps, pour essayer de rétablir cet équilibre va augmenter l’apport en eau. Ce phénomène crée de la rétention d’eau. C’est pourquoi il serait judicieux d’augmenter son apport en potassium (bananes, avocat) pour retrouver cet équilibre et éviter une rétention d’eau trop importante.

3. L’importance des protéines

Consommez plus de protéine qui joue un rôle de « nettoyeur » et va permettre d’évacuer l’eau contenu en surplus dans le sang. Favorisez les protéines maigres comme la viande blanche ou le poisson.

4. Bouger un peu ou l’effort intense de courte intensité

Faites des exercices mais pas n’importe lesquels. Privilégiez le Pilates, le Yoga, le Stretching. Ensuite, pour les personnes qui le peuvent, couplez ces exercices à certains plus puissants comme le saut qui libéreront de l’adrénaline. L’objectif est de faire monter votre fréquence cardiaque très haut sur de courtes durées. Ce n’est pas fait pour tout le monde, alors ne vous aventurez pas à faire ce genre d’effort intense si vous n’avez pas l’habitude ou si vous n’êtes pas suivi par un professionnel. Il est important d’évoluer petit à petit. Donc l’adrénaline est un allié de taille. Cette hormone est une hormone sécrétée par le corps lors d’un effort intense de courte intensité.

5. Des bains et des soins

Faites des saunas, des bains de vapeur, de préférence après votre entrainement physique ainsi que des massages. Ils vous aideront à éliminer les toxines.

Pour conclure, j’espère que ces cinq conseils vous aideront à diminuer votre rétention d’eau, cellulite aqueuse ou adipeuse.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez me contacter si vous avez des questions ou si vous désirez un bilan gratuit par téléphone. Réservez un créneau horaire directement sur mon agenda en ligne, ce sera plus simple pour définir le meilleur horaire pour vous et moi. 

Au top !

Sébastien, sebbcoaching

Vous avez aimé cet article ? En voici d'autres qui pourraient vous intéresser