Ventre plat et transit : entre constipation et ballonnements

Ventre plat et transit : entre constipation et ballonnements

Précédemment, j’ai abordé le premier point important pour avoir un ventre plat qui est la digestion. Dans cet article, faisons le lien entre ventre plat et transit.

Le transit lent, c’est quoi exactement

Tout d’abord, examinons ce qu’est un transit lent. Il s’agit donc d’un ralentissement de l’évacuation des selles. Le transit peut être lent, paresseux et ça peut même aller jusqu’à la constipation. En d’autres termes, les selles restent trop longtemps dans le colon.

Ventre plat et transit, soignez les quantités

Pour commencer, mangez moins. Avant tout des produits transformés, industriels, sucrés. Je l’ai expliqué dans mon article sur la digestion, les sodas, les desserts, les fruits, les compotes, les confitures et les jus fruits perturbent la digestion.

Les fruits au même titre que tous les dérivés à base de fruits ont un temps de digestion très rapide, c’est-à-dire environ 30 minutes seulement lorsque ils sont consommés seuls, en dehors des repas. Cependant, intégrés à un repas, qui a un temps de digestion entre 1h30-9h00, ils provoqueront des gaz et des ballonnements.

Donc mangez moins des produits cités ci-dessus de manière générale mais surtout évitez de les consommer pendant vos repas. Deuxièmement, mangez plus lentement.

Lisez aussi cet article :

Boire ou pas pendant le repas

Je conseille toujours de boire une petite tisane tiède avant ou en début de repas, ce qui va améliorer la dilution du bol alimentaire.

En fait, une trop grande quantité de liquide amenée au cours du repas, va noyer enzymes digestives et acide chlorhydrique ce qui va perturber votre digestion. Il est indéniable que moins bien digérés, les aliments auront plus de mal à passer. Par ailleurs, ce seront vos bactéries qui devront s’en occuper ce qui prendra plus de temps et produira gaz et ballonnements.

C’est pourquoi, il est préférable de boire loin des repas. Au minimum 1 heure avant.

La position parfaite

Posez vos pieds sur un petit tabouret lorsque vous êtes sur vos toilettes afin d’adopter un angle de 35° environ entre le tronc et les jambes. Autrement dit, c’est la meilleure position physiologique pour évacuer les selles d’autant plus si vous êtes constipé.

Surtout pas de laxatifs

A vrai dire, je déconseille vivement les laxatifs car hormis le fait d’en devenir dépendant et d’en consommer toute votre vie, ils sont de moins en moins efficaces avec le temps. Finalement, le plus fâcheux, c’est qu’ils vont irriter votre intestin.

Effectivement, le corps va amener beaucoup d’eau dans le tube digestif pour combattre cette irritation ce qui conduit à une déminéralisation, une perte de vitalité et d’énergie et vous aurez la diarrhée. Ce yoyo perpétuel entre constipation et diarrhée abîme l’intestin.

En somme, des aliments riches en probiotiques tels que les pruneaux sont une excellente aide pour favoriser le transit. Vous pouvez les réhydrater dans de l’eau si vous le désirez.

Ventre plat et transit, l’allié de taille

Le psyllium blond ou ispaghul, est une espèce de plantain qui est fortement préconisé en cas de constipation. Mélangé à de l’eau, celui-ci va se gélifier. Pendant que ce gel va descendre dans votre intestin, il va nettoyer le tube digestif et faciliter l’évacuation des selles.

Commencez tout d’abord par en prendre 1 cuillère à café le matin avant le petit-déjeuner avec un grand verre d’eau. Si tout se passe bien pour vous, augmentez à 2 voir 3 cuillères.

Envoyez-moi vos questions à info@sebbcoaching.ch, j’y répondrai avec plaisir. Vous pouvez également prendre rendez-vous pour un appel téléphonique de 30 minutes pendant lequel nous parlerons de votre situation et des meilleures actions à mettre en place pour vous. Vous pouvez réserver l’horaire pour ce bilan offert directement sur mon agenda en ligne, en cliquant ici.

D’ici là je vous dis à bientôt Sébastien, sebbcoaching