Les graisses viscérales : ennemies du ventre plat et de la santé !

Les graisses viscérales : ennemies du ventre plat et de la santé !

Tout d’abord, examinons les causes empêchent d’avoir un ventre plat. Précédemment j’ai parlé de la digestion et du transit. En conséquence, je vais aborder le sujet des graisses viscérales. Que dire ? Dans quelle mesure les graisses viscérales impactent sur votre santé et votre silhouette ? Ainsi donc, quand j’évoque la silhouette, je veux surtout parler du ventre. L’objectif de ce volet de 5 articles et vidéos est d’apprendre quelques méthodes pour glisser vers cet objectif convoité de toutes et tous, un ventre plat.

Ventre plat et graisses viscérales : c’est quoi ?

Les graisses viscérales sont des cellules graisseuses, des adipocytes qui englobent vos viscères. C’est-à-dire les organes digestifs qui se situent dans votre abdomen. Cette graisse ne peut être ni touchée ni pincée. Elle est la conséquence d’une alimentation trop riche, transformée et industrielle. Sans parler de l’alimentation, la manière de considérer les repas compte aussi énormément.

Engloutir la nourriture sans suffisamment mâcher ne permet ainsi pas la pré-digestion. Voir mon article sur la digestion. Un manque de présence pendant les repas : manger en regardant la télé, des vidéos, lire, débattre de problèmes… C’est sûr, vous n’êtes pas en pleine conscience avec ce que vous mangez.

Les graisses viscérales, l’impact sur votre santé

Si vous avez des graisses viscérales, vous avez probablement pris quelques kilos au fil des années et avez sûrement fait des régimes qui mettent le corps en mode survie, en mode d’alerte. C’est comme cela, qu’au fil de régimes trop drastiques, que vous ralentissez votre métabolisme et ce n’est surtout pas bon pour la santé.

Comment se débarrasser des graisses viscérales ? Inutile d’utiliser des produits, de se masser ou d’utiliser des électrodes. Ça ne fonctionne pas.

Que faire quand on veut un ventre plat tout en diminuant les graisses viscérales

Tout d’abord, commencez par diminuer la consommation de produits industriels qui sont pauvres en nutriments. En effet les industriels ne cherchent pas à vous garder en bonne santé mai bel et bien à faire de l’argent. Ils vont vous proposer des aliments trop sucrés, trop salés, trop gras et dépourvus de micro-nutriments donc de vitalité. Ils doivent gagner de l’argent donc ne peuvent pas proposer des produits de première gamme.  Donc si vous consommez des produits industriels, dont le pain qui en fait partie, vous appauvrissez votre organisme ce qui ouvre une porte aux maladies.

Lisez aussi cet article :

Un pas après l’autre…

Consommez moins de produits industriels ! Intéressez-vous aux fermes et producteurs de légumes près de chez vous et attention aux fruits. Si vous avez des graisses viscérales, n’en consommez que de petites portions par jour sauf lors d’activités physiques importantes.

Mangez donc des aliments pour lesquels votre organisme est fait, c’est-à-dire des légumes et un peu de fruits. Enfin, privilégiez les légumes pas trop cuits. Juste blanchis, al dente et prenez le temps de les mastiquer, ce qui fera toute la différence pour avoir une meilleure assimilation des nutriments et activer la satiété.

Mais d’où viennent ces graisses ?

Globalement, il s’agit du sel, des sucre et des graisses en trop grande quantités qui provoquent la formation des graisses viscérales.

Comment fabrique-t-on des graisses ? La première action de l’insuline

Tout d’abord, lorsqu’il y a du sucre dans le sang, l’insuline est déclenché. Cette hormone va toquer aux portes de vos cellules pour y faire pénétrer le sucre. Malheureusement, puisque l’on consomme 6-8 fois trop de sucre, les cellules n’en veulent plus de ce sucre. L’insuline a beau être déclenché, le sucre ne pénètre plus les cellules et celui-ci reste donc dans le sang.

La deuxième action de l’insuline

La raison pour laquelle vous avez des graisses viscérales, c’est qu’elle va toquer aux portes des cellules graisseuses, vos adipocytes. Celles-ci sont friandes de tout ce qui traîne : les déchets, les toxines et les tri-glycérides ou TAG qui sont des constituants principaux des graisses animales, de l’huile végétale et des produits laitiers.

Lorsque vos cellules adipeuses (nombre que vous aurez constitué jusqu’à l’âge de 7 ans) sont trop pleines, elles se divisent pour recréer une nouvelle cellule. Cette cellule pourra à nouveau être remplie et si vous consommez toujours autant de sucre, une fois pleine, elle se divisera à nouveau etc. Par ailleurs, ce phénomène est irréversible. Cette nouvelle cellule va rester là, dans l’attente d’être remplie. Ce qui entraîne de plus en plus de difficulté à perdre la graisse viscérale.

Je vous conseille donc vivement de manger moins de produits transformés et industriels. Prenez le temps de cuisiner des aliments bio et de proximité de préférence.

Dans l’éventualité où vous seriez en manque d’idées de recettes et pas envie de passer des heures en cuisine, j’ai crée 24 recettes faciles, saines et savoureuses accompagnées de conseils dans mon guide Nutrition & Sport qui a déjà transformé la vie de centaines de personnes.

Guide nutrition & sport
Guide Nutrition & Sport

Témoignage de Magali Garcia-B.

En résumé, pour favoriser un ventre plat et diminuer les graisses viscérales

Privilégiez plutôt la qualité à la quantité donc mangez moins et mastiquez plus.

Réduisez votre stress que ce soit professionnellement mais aussi dans le cadre privé et apprenez à faire vos repas dans le calme. Au fur et à mesure, ces gestes vous permettront d’abaisser vos graisses viscérales.

Pensez à boire des tisanes et des infusions tout au long de la journée. Mangez plus de légumes ainsi que des sources de protéines maigres. Mangez des féculents et des fruits en petites quantités.

Surtout, évitez les régimes ! Ils abaissent vitalité et votre métabolisme car lorsque vous allez appauvrir votre alimentation, votre corps se mettra en mode « survie ».

En fait pour pouvoir survivre, lorsqu’il ne reçoit pas d’aliments , le corps abaisse sa capacité de brûler. Il se met un peu en hibernation. Cela prend des années pour remonter le métabolisme. Mangez donc normalement et ne faites pas de régimes trop drastiques.

Aussi, bougez, bougez, ça aide.

Pour tout dire, dans ma méthode, avoir du plaisir, tout en prenant soin de sa santé et de son assiette est primordial.

Rendez-vous donc très bientôt dans le 4ème volet : ventre plat et graisses abdominales

A votre assiette ! Sébastien, sebbcoaching