Détoxifier son corps : comment commencer ?

Détoxifier son corps : comment commencer ?

Les 3 étapes pour réussir sa cure detox

Ce week-end, je suis allé chercher du persil plat dans la serre de mon papa. J’ai décidé de refaire une cure pour détoxifier mon corps. Fêtes de fin d’année, mes 50 ans, l’anniversaire à mon fils et les mauvaises habitudes qui prennent trop de place… Il est temps de faire un bon coup de nettoyage, d’éliminer les toxines, pour repartir du bon pied sur des bases solides.

La fonction principale d’une detox n’est pas la perte de poids. Les grammes ou kilos qui peuvent s’envoler ne sont pas vraiment perdus de façon définitive car c’est surtout de l’eau qu’on perd. Dès la reprise de ses habitudes alimentaires, le poids va remonter.

Lisez aussi cet article :

Alors quel est l’objectif quand on parle de « se détoxifier » ?

Le rôle principal de la detox est tout d’abord de soutenir puis d’assurer le bon fonctionnement des organes émonctoires. Globalement, toutes les fonctions du corps reviennent à un meilleur équilibre. Ce qui améliorera le système digestif, le système nerveux, le système circulatoire, immunitaire, etc…

Elle a pour objectif l’élimination des toxines accumulés dans le corps (mercure, dioxine, divers polluants…) par les émonctoires (foie, poumons, reins).

Une detox bien menée se fait en 3 étapes :
  • La phase de préparation 
    On ne peut pas passer des steaks-frites à ne manger principalement que des légumes.
  • La phase detox 
    Les aliments inflammatoires sont évités sur un temps déterminé pour faire place à une alimentation basée sur des légumes et peu de fruits. Processus essentiel pour éliminer les toxines.
  • La réintroduction
    La réintroduction des aliments est un processus également très important à respecter.

Cependant si ces 3 étapes clés de la detox ne sont pas respectées, celle-ci ne sera pas vraiment efficace voir même inutile.

Se détoxifier : étape 1

Pour commencer, cette première étape de préparation qui dure environ un mois est cruciale pour réussir sa détoxication. Elle consiste à aider et soulager les organes émonctoires de votre organisme. Les émonctoires sont nos usines à traiter les déchets. Ces organes sont le foie, les intestins, les reins, les poumons et la peau.

Réduire voir supprimer les aliments inflammatoires

Premièrement, il va falloir réduire certains aliments qui vont perturber les effets de la detox.

C’est-à-dire les pommes-de-terre, les pâtes, le pain, le riz, le boulgour, le pill-pill. Il s’agit de réduire tous les aliments issus des céréales.

Pendant cette première phase, vous pourrez en consommer une fois par jour, la quantité d’un poing même voir un peu moins.

Réduisez ou même supprimez les produits inflammatoires comme les viandes rouges que vous pouvez remplacer par des poissons ou des viandes blanches. Une fois de plus, privilégiez l’achat de proximité et bio de préférence.

N’oublions pas les produits laitiers. Beurre, crème, glaces, yogourts, lait…

Vous allez les réduire de plus en plus au fil de ces quatre semaines de préparation pour finalement arriver à la phase detox en les ayant complètement supprimé.

Le repos

Le repos est primordial pendant cette phase. Reposez-vous et dormez plus que d’habitude. Alors profitez-en pour privilégier des activités au calme comme la lecture.

Pour en revenir au persil plat : en quoi peut-il aider à se détoxifier ?

Si j’ai choisi le persil plat, c’est notamment pour stimuler les fonctions rénales mais ses vertus sont nombreuses.

C’est un vrai allié pour notre santé (pour autant qu’on choisisse un persil bio et encore mieux de notre propre potager. Je ne suis pas certain que le persil vendu au supermarché et qui sent la vieille chaussette apporte beaucoup de bienfaits)

Il est riche en fer, donc idéal pour lutter contre la fatigue et l’anémie.

Ses racines aident à lutter contre la rétention d’eau et les œdèmes tandis que ses feuilles aident le corps à se débarrasser de ses déchets.

En résumé

Pendant cette phase de préparation à la detox, il faut augmenter la consommation de végétaux, légumes et fruits (attention toutefois avec la quantité des fruits). J’insiste sur la qualité et la provenance de vos légumes et fruits. Mangez de proximité et de saison.

Puis, diminuez progressivement les aliments inflammatoires (produits laitiers, viandes rouges, produits céréaliers) et les supprimer complètement au bout de la dernière semaine de préparation à la detox.

Détoxifier son corps pour un nouveau départ

Finalement, le plus important à retenir, c’est qu’une cure detox fait partie d’un processus que l’on peut mettre en place dans une nouvelle façon de voir une alimentation plus saine.

Attention toutefois, une detox ne se prend pas à la légère !

C’est un processus qui demande à être adapté et personnalisé selon les besoins, la santé mais aussi les capacités de chacun. De cette manière, il est possible de minimiser de nombreux effets secondaires.

Envie d’en savoir plus au sujet d’une detox accompagnée ?
Prenez rendez-vous sur mon agenda en ligne pour un appel téléphonique. Je me ferai un plaisir de vous en dire plus et de vous accompagner à réussir votre detox.

Sébastien, sebbcoaching